was successfully added to your cart.

« A Coded Language », dialogue artistique entre technologies anciennes et actuelles à la galerie bitforms à New-York

Jusqu’au 20 mai 2018, la galerie bitforms présente  » A Coded Language « , la deuxième exposition personnelle de l’artiste Beryl Korot. Cette dernière présente sa production de 1980 à 2017 comprenant des peintures sur toile traditionnelle tissée à la main, des vidéos et des dessins à l’encre et au fil, soulignant l’ampleur de sa pratique à travers de multiples formes médiatiques.

Tout au long de sa longue pratique artistique, Beryl Korot a fait dialoguer le monde ancien et le monde moderne de la technologie. Considérée comme l’une des premières figures de l’histoire de l’art vidéo, Korot était connue pour ses vidéos à plusieurs canaux dans lesquelles elle appliquait des structures spécifiques propres aux machines à tisser à la programmation informatique, provoquant ainsi des narrations non-verbales. Elle invente par la suite un langage visuel basé sur la structure en grille de la toile tissée à la main. Traduisant des textes dans sa propre langue, elle montre ce qui reste de la pensée une fois qu’elle est dépourvue de son sens spécifique.

Dans les peintures, « Anordnung: Clearly Visible/Strongly Sewn » (1985) et « A=Girl » (1986), Korot utilise une toile traditionnelle où la structure visible de la grille devient moins apparente et laisse la place à un geste encore plus calligraphique qui se transforme en paysage pour la forme humaine.

La récente série de dessins numériquement brodés intitulée « Curves »(2016-2017), se réfère à son antécédente œuvre vidéo « Text and Commentary » dans laquelle l’artiste fait dialoguer entre elles les technologies actuelles et anciennes, retraçant l’origine de l’ordinateur jusqu’à l’objet du métier à tisser. Cet échange se poursuit à travers l’exploration de la main de l’artiste et celle de la machine : ici, une machine à tisser est programmée pour coudre la surface du papier dans des zones pré-désignées. La texture, la couleur et la forme du fil cousu contextualisent et s’opposent aux marques originales dessinées à la main.

Plus d’informations ici

1/ Beryl Korot, A Coded Language, bitforms gallery, 2018. Courtesy bitforms gallery, New York. Photo: Emile Askey.

2/ Beryl Korot, A Coded Language, bitforms gallery, 2018. Courtesy bitforms gallery, New York. Photo: Emile Askey.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer