David Legrand

 5000,00 HT

Marie Losier étudie la littérature à l’Université de Nanterre et les Beaux Arts à New York avant de réaliser de nombreux portraits avant-gardistes, intimes, poétiques et ludiques de cinéastes, de musiciens et de compositeurs tels que Alan Vega, Jonas Mekas, Peaches, George Kuchar, Guy Maddin, Richard Foreman, Tony Conrad, Jackie Raynal et Genesis P-Orridge. Basés sur un lien de confiance et d’amitié permettant toutes les folies et les excentricités, ses films explorent la vie et le travail de ces artistes loin des conventions biographiques ou factuelles pour se concentrer sur le plaisir, les rêves et le quotidien sublimé. En savoir plus

1 en stock

Ajouter au panier

«Je suis une artiste française qui a résidé à New York pendant 20 ans. Ma pratique artistique s’est développée d’abord en tant que plasticienne à travers le dessin et la peinture aux Beaux Arts de New York. Au l des rencontres, elle s’est tournée naturellement vers le cinéma, et plus particulièrement la réalisation de portraits en 16 mm. Ces portraits sont toujours le fruit d’une rencontre et de la relation qui s’installe entre la personne que je filme et moi-même. Ce processus de création nécessite du temps parce qu’il est intrinsèquement lié à la naissance d’une amitié. Je conçois mes portraits comme la rencontre entre deux mondes où chacun abandonne ses conventions a n de faire ressortir ce qui nous caractérise intimement et qui met en valeur le processus de création.  J’ai réalisé des portraits d’artistes, musiciens, réalisateurs de la scène New Yorkaise Underground tels que Alan Vega, Guy Maddin, Richard Foreman, Tony Conrad, Tony Oursler, Genesis P-Orridge et d’autres.  En parallèle de ma pratique filmique j’ai développé un procédé de peinture qui est un prolongement du processus établi pour mes films. Je peins des portrait intimistes d’artistes et amis de mon entourage proche en monotype. Cette technique d’impression est immédiate, remplie d’imperfections et pleine de surprises. De plus, l’image produite est un « négatif » de ce que je vois, tout comme les films en pellicule. Ces portraits sont le résultat d’une relation affective avec les sujets, la rencontre n’est pas formelle, elle se fait généralement en tête à tête, autour d’une bonne tasse de thé et d’une conversation agréable. La seule chose que je leur demande est de venir avec un objet qui les caractérise, dans leur vie ou leur production artistique, que j’intègre ensuite au portrait et qui peut être un passage vers l’intime que je recherche.»

Toutes les oeuvres de Marie Losier

Information Complémentaire

Poids 0.5 kg
Dimensions 66 x 97 cm
Collection du commissaire :

Ewen Chardonnet

Artiste

Marie Losier

Pays

France, USA

Année

2015

Technique

Monotype (peinture à l’huile sur papier de riz Japonais)

Encadrement

Oeuvre non encadrée

Edition

Oeuvre unique

Certificat d'authenticité

Oui