was successfully added to your cart.

Exploration de nos réalités économiques et socio-politiques au festival transmediale 2018 de Berlin

La prochaine édition du festival transmediale aura lieu du 31 janvier au 4 février 2018 au Haus der Kulturen der Welt de Berlin. Avec pour thème « Face Value », le festival sondera les valeurs et les processus de création contribuant à notre époque actuelle entre divisions politiques, économiques et culturelles extrêmes.

Cette nouvelle édition propose un programme riche en expositions, conférences, films et vidéos, performances et ateliers. Le programme du festival transmediale 2018, commissionné par Inga Seidler, Heather Dewey-Hagborg et Chelsea Manning, inclut les expositions « Territories of Complicity » et « A Becoming Resemblance » ainsi que l’installation « Hate Library » de Nick Thurston.

« Territories of Complicity » est un espace expérimental de recherche artistique conçu en référence au port franc, un centre logistique et espace de stockage de haute sécurité qui permet le libre-échange en dehors de la réglementation nationale. Les œuvres seront organisées et affichées dans des boîtes, accompagnées de recherches contextuelles et de documentation afin de permettre aux visiteurs de les « déballer » puis aux artistes de les réactiver sous forme de projections et de performances. Les projets présentés étudient ces structures et les diverses conditions qui déterminent la circulation des biens ainsi que les mouvements de personnes. Ils explorent comment la mobilité crée de la valeur économique, comment elle est liée à notre notion de qui et de ce qui est précieux. Pour cette nouvelle édition, les artistes participants sont Larry Achiampong et David Blandy, Zach Blas, CAMP (Shaina Anand et Ashok Sukumaran), Demystification Committee, Forensic Oceanography (Lorenzo Pezzani et Charles Heller), Femke Herregraven, Yuri Pattison et Lisa Rave.

Avec « A Becoming Ressemblance » Heather Dewey-Hagborg et Chelsea Manning étudient les technologies émergentes de la construction de l’identité génomique et notre moment sociétal. « Probably Chelsea », pièce maîtresse de l’exposition se compose de trente différents portraits possibles du lanceur d’alerte Chelsea Manning, dont la condamnation a été commuée par l’ancien président américain Barack Obama au début de l’année 2017. Installée comme ressource de référence publique, l’installation « Hate Library » de l’artiste Nick Thurston explore le langage des groupes et partis politiques d’extrême droite à travers l’Europe contemporaine, en particulier leur utilisation des forums en ligne comme outils de recrutement et de collaboration.

Plus d’informations sur les expositions, les conférences, le programme cinématographique et vidéo, les performances et les ateliers ici

1. « A Becoming Resemblance » by Heather Dewey-Hagborg and Chelsea Manning. Courtesy of Heather Dewey-Hagborg, Chelsea E. Manning and Fridman Gallery, New York. Photo: Paula Abreu Pia.
2. « Contra-Internet » by Zach Blas. Commissioned by Gasworks; Art in General, New York; and MU, Eindhoven. Photo by Andy Keate. Courtesy of the Artist.
3. « Screen capture « Sprawling Swamps » (2016–ongoing) by Femke Herregraven. Courtesy of the artist.
4. « Rubber Coated Steel » by Lawrence Abu Hamdan. Courtesy of the artist.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer