was successfully added to your cart.

« Now You See It… », exposition de réalité mixte et réalité augmentée au Boston Cyberarts

Jusqu’au 13 mai 2018, Boston Cyberarts présente «Now You See It …», sa deuxième exposition consacrée à la réalité augmentée (AR) avec des artistes pionniers dans le domaine comme Joseph Farbrook, Carla Gannis, Claudia Hart, Michael Mittelman et Will Pappenheimer.

Cyberart englobe toute activité artistique dans laquelle la technologie informatique est utilisée pour élargir les possibilités artistiques, c’est-à-dire où les capacités uniques de l’ordinateur font partie intégrante du processus créatif de la même manière que la peinture, le film photographique, les instruments de musique et autres, utilisés pour exprimer la vision d’un artiste.

Boston Cyberarts a une longue histoire en matière d’exposition d’art en réalité augmentée : chaque année depuis 2001 le centre d’art dédie une partie importante de la programmation du Boston Cyberarts Festival à cette pratique artistique. Toujours en 2011, le Boston Cyberarts a invité le collectif ManefestAR afin de permettre à l’Institute of Contemporary Art (ICA) de Boston d’inclure dans ses collections des œuvres en réalité augmentée.

Boston Cyberarts continue à approfondir le monde de la réalité augmentée avec des œuvres d’art technologique de pointe dans «Now You See It …». Dans cette exposition, Carla Gannis présente « The Selfie Drawings », un livre de 52 dessins numériques réalisés sur une période de 52 semaines, en 2015, au cours desquelles l’artiste a conçu l’œuvre « the self » mêlant dessin digital et réalité augmentée. Claudia Hart présente une sélection d’œuvres de la série « The Flower Matrix », une nouvelle sorte d’espace liminal – un environnement captivant pour observer le monde immersif créé par l’artiste, enjolivé par des éléments décoratifs, embrassant une esthétique du faux et dans lequel la technologie aurait remplacé la nature dans des mesures égales.

Plus d’informations ici

1/ Claudia Hart, The Flower Matrix Papers, 2016

2/ Joseph Farbrook, Amorphous Ball, 2017

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer