Chiara Passa (Rome, 1973) mène une pratique artistique contaminée par les nouvelles technologies depuis 1997. Ses recherches artistiques analysent les différents espaces virtuels à travers une variété de technologies et d’outils informatiques, notamment la réalité virtuelle et augmentée, utilisés comme mediums artistiques pour interroger l’espace au-delà des barrières physiques et des architectures. Ses œuvres peuvent également prendre la forme d’animations, de net-art, d’installations vidéo interactives en réalité augmentée in-situ, de sculptures vidéo en réalité virtuelle, ou d’objets intelligents. Son travail a été internationalement exposé et présenté dans des nombreux festivals, conférences, institutions comme le ZKM, Center for Art and Media Museum, Karlsruhe (2017), la Furtherfield Gallery, Londres (2016), le Vortex Dome, Los Angeles (2014), l’Electronic Language International Festival in São Paulo (2011), le festival d’art nouveaux medias de Newcastle, Australie (2008), le MAK – Museum of contemporary art, Vienne (2007), la Fabbrica del Vapore, Milan (2007), le MAXXI- Museo Nazionale delle Arti del XXI Secolo, Rome (2006), le CCCB – Centro de Cultura Contemporània de Barcelona (2006), le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, Madrid (2006), le BizArtCenter, Shanghai (2005), le MACRO – Museo di Arte Contemporanea, Rome (2004), la 48ème Biennale de Venise (avec le groupe Oreste), Venise (1999) et la Fondazione Bevilacqua La Masa, Venise (1999).