was successfully added to your cart.

Réalités virtuelles et art contemporain avec « Beautiful new worlds » au Zeppelin Museum de Friedrichshafen

Jusqu’au 8 avril 2017, le Zeppelin Museum de Friedrichshafen présente l’exposition « Beautiful new worlds » qui explore les dernières avancées de la recherche créative en matière de réalité virtuelle. L’exposition aborde les développements récents dans la technologie de l’image et se concentre sur l’intrication entre espaces virtuels et physiques.

Dans cette exposition, un focus est réalisé sur le potentiel socio-politique des technologies virtuelles. Dans la ligne de mire entre illusion et distance critique, différents points de vue artistiques qui étudient les possibilités offertes dans les domaines de la criminalistique, de l’industrie pornographique ou encore celui de la guerre moderne. La virtualité et la réalité sont étroitement liées l’une à l’autre.

Dans un espace d’exposition de plus de 1000 mètres carrés, 13 artistes de renommée internationale aborderont la relation entre les espaces virtuels et physiques. L’exposition reflète différentes variantes de la virtualité. En collaboration avec l’agence d’architecture berlinoise Kooperative für Darstellungspolitik, un parcours d’exposition a été créé afin de rendre perceptible au public la relation complexe entre les espaces virtuels et réels. La réalité virtuelle est explorée à travers des simulations dans lesquelles l’environnement physique est artificiellement reproduit, par le biais de vidéos 3D, via des espaces à la fois irréels et universels.

Travaillant en étroite collaboration avec des médias visuels et immersifs, les artistes ont collaboré avec des programmeurs pour développer davantage la technologie existante et revitaliser l’interface interdisciplinaire entre art contemporain et innovation technologique.

Artistes participants à l’exposition : Halil Altindere, Salome Asega & Reese Donohue & Tongkwai Lulin, Trisha Baga, Banz & Bowinkel, micha cárdenas, Harun Farocki, Forensic Architecture, Sidsel Meineche Hansen, Florian Meisenberg, The Nest Collective.

Plus d’information ici

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer