Our cloud, are In the #air, 2/6

Our cloud, are In the #air, 2/6

 2000,00 HT

Mathieu Merlet Briand s’interroge sur la matérialité d’internet et ses représentations. À la manière d’un alchimiste, il crée ses matières qu’il met en forme et en scène principalement en sculptures, installations mais aussi en images, vidéos génératives et performances. Ses médiums de prédilections s’approchent de l’ingénierie. Il développe des algorithmes afin de recycler les masses de données accessible sur la toile. En savoir plus 

1 en stock

Ajouter au panier

Our cloud are in the #air (Notre nuage est dans l’ #air) est une série de six collages d’impressions microperforées sur miroirs, conçue pour l’exposition personnelle de l’artiste « Environnement », à Paris en 2017. Le miroir crée cette image réfléchie comme une fenêtre et la fine trame de perforations de ces imprimes provoque un phénomène illusoire et fait échos à la trame de pixels qui constitue nos écrans. Les images imprimées correspondent à un recyclage, un aggloméré́ de milliers de fragments d’images récupérées à partir d’une requête sur Internet : le mot « air » tapé sur les moteurs de recherche tels que Google image, Instagram, Tumblr et Pinterest. Parmi ces milliers d’images déchiquetées se dégagent grâce à un traitement photographique des formes de nuages complexes. Ces images sont obtenues par le biais d’algorithmes que conçoit et développe l’artiste. L’ensemble donne une impression double à la fois légère, évanescente et chaotique, presque apocalyptique. Cette série nous interroge sur le rapport d’illusion actuelle que nous avons avec l’usage d’Internet et des big-data. Le cloud, qui apparait comme l’Eden paradisiaque de nos données, qu’en est-il réellement ? N’est-il pas une poubelle vivante et géante de données qu’il faut alimenter continuellement en énergie pour faire vivre ? Nous ne comprenons pas ces big data, les traces que l’on laisse mais pourtant ces données stockées dans le cloud sont parties intégrantes du fonctionnement de notre environnement, notre « air » contemporain. Ces collages s’inspirent du travail de Jacques Villeglé qui disait, à propos de ses affiches lacérées, qu’elles sont des « réalités collectives » et des « reflets de la culture dominante ». A l’ère des big data, Mathieu Merlet Briand réactualise ainsi la pensée « des Nouveaux Réaliste » pour nous interroger sur la matérialité́ et sur nos représentations d’Internet.

Toutes les oeuvres de Mathieu Merlet Briand

Information Complémentaire

Poids 20 kg
Dimensions 115 x 5 x 109 cm
Collection du commissaire :

Dominique Moulon

Artiste

Mathieu Merlet Briand

Pays

France

Année

2017

Technique

Collages d’impressions micro-perforées sur miroirs

Encadrement

Oeuvre non encadrée

Edition

Oeuvre unique

Certificat d'authenticité

Oui